• Imprimer
  • Envoyer par email

Développement territorial

 

 

Informations sur le service :

 

Une seule adresse !

Service du Développement territorial

Responsable : Antony PECORARO

 antony.pecoraro@flemalle.be 

 : 04/234.88.55 - : 04/233.30.38

 

Chef de bureau technique :                        Roland WELLIQUET

 roland.welliquet@flemalle.be

 : 04/234.88.65 -  : 04/234.88.61

 Grand’Route n° 302 - 304 (1er étage)
Accessible du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h à 17h 

(de préférence sur rendez-vous, y compris en dehors des heures de bureau)



 

FLEMALLE EST INDUSTRIELLE, FLEMALLE EST VERTE, FLEMALLE EST SOCIALE...

Pourtant Flémalle souffre quelquefois, à l’image du bassin sidérurgique liégeois, d’une perception assombrie par le déclin progressif de l’activité au cours des dernières décennies, assombrie aussi par l’empreinte d’un urbanisme (dé)passé, inadapté aux enjeux de demain.

Le constat nécessitait que l’on y travaille. Doter Flémalle d’une image moderne et d’une identité forte sans renier ses origines, sans non plus y perdre son âme… Un défi à la mesure de l’ambition que s’est fixé le Collège communal voici quelques années, le tout sur fond d’enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

Le renforcement de l’image et de l’attractivité de Flémalle passe par une politique volontariste d’Intelligence territoriale, du Développement économique et du Tourisme

La citoyenneté, le travail, les loisirs forment le tryptique de l’action communale : habiter, travailler, se divertir. Autant d’objectifs qui, pour être durablement et simultanément rencontrés, imposent une stratégie forte et cohérente en matière d’aménagement du territoire.

Conscient de l’importance de ce levier territorial, le Collège a mené depuis 2007 une réflexion de fond sur les thèmes du développement et de l’attractivité de l’entité. Il présente sur cette page les projets stratégiques qui se concrétisent et les études qui les ont inspirés :


 

  DES ETUDES ... 


 

... ET DES PROJETS CONCRETS !



DES PROJETS CONCRETS

LA RENOVATION DE LA GRAND'ROUTE : FEDER 2014-2020 

Grâce à sa vision d’avenir,Flémalle bénéficie d’un budget de 4,1 millions d’euros afin d’accélérer la redynamisation de son centre urbain

La Grand’Route va faire peau neuve

Plus que jamais, Flémalle se transforme, Flémalle se modernise !

 

Avec  l’aide des subsides européens « FEDER » (Fonds européens de Développement régional), les quartiers de Flémalle-Centre et Flémalle-Grande connaîtront, d’ici quelques années, une véritable cure de jouvence. L’espace public sera complètement repensé afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens, créer de l’emploi en développant l’attractivité économique de la commune et offrir de nouvelles alternatives en termes de mobilité.

Projet 1 : Flémalle-Centre

Le quartier de Flémalle-Centre est situé au cœur de la zone urbaine de l'entité. On y trouve des commerces et une multitude de services tels que la polyclinique Tubemeuse, l'athénée Guy Lang, la Bibliothèque communale, l'Administration centrale de la commune et son parc exceptionnel, le Commissariat de police ou encore la caserne du service d'incendie. Ces multiples entités manquent cependant de liaison. Aucun espace convivial de centralité n'est, en effet, mis en valeur. L'enjeu lié à cette zone commerciale et de service réside dans la rénovation et l'amélioration des espaces publics afin de créer un véritable lieu identitaire. La Grand’Route constitue à cet effet la colonne vertébrale du projet. Les espaces publics qui l'entourent comme le parc communal, véritable poumon vert du centre, représentent également un enjeu primordial pour atteindre cette centralité.

Concrètement, la revalorisation se traduira par :

  • La mise en valeur du parc communal
  • La création d’un nouvel espace public au niveau l’Athénée Guy Lang et de la polyclinique
  • La réorganisation de l’offre de stationnement
  • La restructuration du quartier en termes de mobilité en favorisant l’intermodalité
  • La mise en place d’un nouveau mobilier urbain et d’une signalétique moderne
  • La mise en place d’un nouvel éclairage public

Projet 2 : Flémalle-Grande

Le quartier de Flémalle-Grande se situe à l'entrée de la commune, à la limite avec celle de Seraing (Jemeppe). Véritable porte d'entrée de l'entité, il est caractérisé par une agglomération dense au sein de laquelle sont regroupés un nombre important de fonctions et de commerces. Tandis que l'entrée du centre-ville s'ouvre sur un hypermarché en bord de Meuse autour duquel s'est récemment développé un centre commercial moderne et dynamique, « Flémalle Shopping », la Grand'Route en assure le prolongement vers l'agglomération intérieure sur un tronçon caractérisé par la présence de petits commerces locaux. L’enjeu majeur lié à Flémalle-Grande consiste à opérer une transition entre ces deux zones commerciales et éviter ainsi qu'elles continuent à se tourner le dos.

Concrètement, la revalorisation se traduira par :

  • Le réaménagement de la Place S. Donnay
  • La création de liens entre le quartier et le centre commercial « Flémalle Shopping »
  • La réorganisation de l’offre de stationnement
  • La restructuration du quartier en termes de mobilité en favorisant l’intermodalité
  • La mise en place d’un nouveau mobilier urbain et d’une signalétique moderne
  • La mise en place d’un nouvel éclairage public

L’obtention des subsides européens, pour un montant global de €4,1 millions ne doit rien au hasard. C’est le fruit d’une politique communale de développement proactive. Depuis quelques années, la Commune de Flémalle s’est dotée de deux outils stratégiques majeurs : le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) et le Master de Plan de Flémalle-Centre. Ils permettent d’établir un modèle de développement territorial clair, pertinent et cohérent pour les 30 prochaines années.

SCoT et Master Plan ont constitué une base solide pour le dossier de candidature en vue de l’obtention des subsides « FEDER ». Les projets présentés dans ce cadre s’inscrivaient dans le cadre de la stratégie de coordination des politiques économiques de l’Union européenne (UE) dont les objectifs sont :

  • L’emploi
  • La recherche et le développement
  • L’environnement (changement climatique et énergies durables)
  • L’éducation
  • La lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale

Enclencher le réaménagement de la Grand'Route constitue un signal fort envoyé tant vers les citoyens que vers les investisseurs. L’obtention de ces subsides européens s'inscrit dans un processus global de développement de la commune. C’est un levier qui permet d’amorcer le renouveau de Flémalle : le changement est en marche !


 

FLEMALLE-NEUVE : UNE VILLE DANS LA VILLE

La commune de Flémalle s’est dotée d’un Master Plan de son centre-ville composé de 5 zones autonomes et interdépendantes qui ont toutes pour objectif de rendre le centre de Flémalle à la fois attrayant, convivial et multifonctionnel. 

Un des éléments forts de ce Master Plan est le projet dénommé « Flémalle-Neuve » au vu du potentiel de reconversion immédiate qu’il représente. Les objectifs poursuivis dans le cadre de « Flémalle Neuve » portent sur la densification urbaine, la reconversion de friches en centre-ville et le développement d’espaces économiques idéalement positionnés dans une perspective de développement durable.

Le SAR prévoit en l’endroit la création de 238 logements (184 appartements et 54 maisons),  2.000 m² au sol pour la nouvelle école communale et l’implantation de bureaux et PME sur environ 6.300 m² au sol.

Compte tenu de l’affectation actuelle de la zone, la concrétisation du projet nécessite la reconnaissance de la zone en qualité de site à réaménager au sens du CWATUPE. Partie prenante au cofinancement de cette étude, la commune de Flémalle, en tant que pouvoir public, souhaite jouer un rôle de levier afin de favoriser le développement et l’attractivité de son territoire.

Dans ce cadre, une convention de partenariat a été signée avec la SORASI ; l'objet de cette convention étant la réalisation d'une étude de caractérisation du sol, étude destinée à mesurer le degré de pollution des diverses zones considérées.La suite logique de cette étude actuellement en cours est l'élaboration d'un rapport sur les incidences environnementales (R.I.E.) nécessaire pour introduire une demande reconnaissance comme Site A Réaménager (SAR). En fonction des résultats de cette étude de caractérisation, l'aménagement urbanistique du site sera modulé en fonction des degrés de pollution relevés et des fonctions envisagées.

Afin de faire preuve de proactivité et de manière à réduire autant que possible des délais de procédure déjà longs, la commune de Flémalle a souhaité ne pas attendre les conclusions de l'étude de caractérisation pour lancer, dès à présent, le marché de service en vue de la désignation d'un bureau d'étude, bureau dont les prestations pourront commencer dès que les informations utiles en termes de pollution seront connues. 


 

LES TRIXHES : MODERNISATION, MIXITE SOCIALE ET ESPACES PUBLICS     

Le projet de requalification du plateau des Trixhes vise à réorganiser en profondeur le quartier par une modernisation du bâti, une mixité sociale accrue et des espaces publics de qualité. La zone présente des atouts considérables, notamment des disponibilités foncières importantes (19 ha), la présence de nombreux équipements scolaires et communautaires, la proximité de zones dédiées au développement économique ainsi qu’une bonne accessibilité. La société de logement de service public « La Maison des Hommes » a bénéficié en 2014 d’un subside de 5 millions € dans le cadre de l’appel à projets « Quartier en Transition », lequel a pour objectifs la création de nouveaux logements, la mise en valeur des voies de communication et l’insertion sociale. La volonté communale est de développer un quartier unique sur le Plateau des Trixhes : agréable, convivial, dynamique, diversifié, soit, en un mot, attrayant, et qui permette de rapprocher les habitants des zones d’emplois et de services. Il s’agit également de développer l’offre de logements sur le territoire afin de pouvoir répondre aux perspectives de croissance démographique, sachant qu’une demande est, d’ores et déjà, présente.

DIAGNOSTIC SCHEMA D'INTENTIONS PROJET "REQUALIFICATION DES TRIXHES"

Par ailleurs, un projet privé se développe en vue de construire un complexe commercial de 2.000 m² et de 32 nouveaux logements moyens. La commune a également initié une opération de promotion immobilière en vue de construire 30 logements sur le site des XV Bonniers.


 

MONS-LEZ-LIEGE : RENOVATION ET REVITALISATION URBAINE – ECO-QUARTIER

Le cœur historique du quartier de Mons-lez-Liège, par ailleurs en pleine densification, souffre d’une déstructuration du bâti existant et d’une absence de centralité depuis la démolition de l’ancienne école Place Mottard.

Un périmètre de rénovation urbaine, approuvé en 2012, vise à la réorganisation des fonctions et à la restauration du bâti au centre du village, principalement dans les rues E’Tiyou et de l’Hôtel communal. Le phasage de cette vaste opération prévoit une première intervention en 2016 portant sur la création de logements et sur l’implantation d’une salle de quartier à l’endroit de l’ancien hôtel communal.      

Un périmètre de revitalisation urbaine, limité à la place Mottard, envisage pour 2016-2017 l’aménagement d’espaces publics de qualité, la réorganisation de la mobilité à l’angle des rues Harkay et Priesses et la construction, à l’endroit de l’ancienne école, d’un complexe de commerces et de logements privatifs. 

A plus long terme, le projet de Mons-lez-Liège envisage la création d’un éco-quartier dans le prolongement de la Place Mottard. Par ailleurs, un projet de rassemblement des terrains de football est également actuellement à l’étude. 

 


 

SOUXHON : 5 NOUVEAUX LOGEMENTS MOYENS - UN MAISON DE QUARTIER

Le village de Souxhon a vu son bâti se régénérer au gré des diverses opérations de rénovation menées par la commune, dont la dernière est actuellement en cours sur le site de l’ancienne école et sera ponctuée par la construction d’une salle polyvalente.

L’ancienne école primaire de Souxhon, démolie en mars 2013, a laissé la place à 5 nouveaux logements moyens avec jardins et garages ainsi qu’à l’aménagement d’un parking de 25 places.

AVANT
APRES

Tous ces investissements publics ont contribué à redynamiser un quartier en perte de vitesse par la création de logements neufs et la connexion de ces espaces par une voirie adaptée à la convivialité du quartier et à la réalité de la circulation moderne.

L'avantage de la méthode choisie, à savoir un « périmètre de rénovation urbaine », c'est que les maisons voisines des constructions communales sont également éligibles à certaines aides régionales (aides à la rénovation doublées, etc.). On assiste ainsi à la rénovation de nombreux immeubles privés. L’effet «boule de neige» recherché par la rénovation urbaine se manifeste donc dans le quartier.


 

LE VILLAGE DE CHOKIER : VITRINE TOURISTIQUE DE LA COMMUNE

Le village de Chokier constitue, de par son patrimoine bâti, la vitrine touristique de la commune de Flémalle, en particulier grâce aux opérations de rénovation urbaine dont il fait l’objet depuis plus de 20 ans. Un rôle qui tendra à se conforter avec le développement que projette le Master Plan du centre-ville à Flémalle-Haute, et la pacification du trafic routier en rive gauche de la Meuse entre Flémalle et Engis.

L’opération de revitalisation urbaine en cours va permettre de parachever la rénovation du village et refermer la place du Moulin, bientôt convertie en lieu d’agrément.

 



 

DES ETUDES

 

 

UN SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE A L’ECHELLE DE LA COMMUNE

 

Avec le « SCOT », Flémalle esquisse le développement futur de son territoire dans sa globalité et dans l’ensemble de ses fonctions.

Ce document se présente comme un guide stratégique en matière de gestion du sol pour les décennies à venir, mais aussi comme un outil d’aide à la décision et à la maîtrise des densités de population en lien avec les capacités d’accessibilité, l’offre de services et les équipements.

Ancré dans le contexte local et supra-local, le SCOT s’appuie sur l’existant mais aussi sur les atouts naturels et logistiques de l’entité pour accorder à chaque fonction un espace d’expression qui soit le mieux adapté et le plus adéquat.

Tout en limitant autant que possible l’étalement urbain et en préservant les espaces naturels, il développe ainsi une vision transversale du territoire communal et apporte une réponse anticipée aux besoins futurs en matière d’habitat, de mobilité et de développement économique.

Une réponse qui veille en particulier à réserver en suffisance des espaces aux différents domaines d’activité, à conférer un statut de véritable centre-ville à la Grand’Route et son agglomération, à conforter l’identité des noyaux périphériques dans le respect de leurs spécificités respectives, et à tracer les axes de liaison entre ces diverses entités.

Entérinée par le conseil communal en février 2013 et validée par les autorités supérieures, cette approche prospective globale sert d’ores et déjà de guide à l’autorité locale dans la gestion des projets d’initiati ve privée.

Mais au-delà des balises qu’il impose aux investissements privés, le SCOT invite également à une action publique forte qui soit susceptible de favoriser la réalisation des objectifs particuliers assignés au Centre-ville et aux entités périfériques.

Et si cette action publique est déjà initiée dans les divers quartiers concernés que sont les Trixhes, Ivoz-Ramet ou Mons-lez-Liège, un accent particulier a logiquement été mis sur la seconde étude que nous vous présentons ci-après…


 

UN MASTER PLAN A L’ECHELLE DU CENTRE-VILLE
 

Dotée d’un territoire étendu et hétérogène, tant d’un point de vue morphologique que d’un point de vue socio-économique, Flémalle est une commune particulièrement diversifiée. Résultante de la fusion des anciennes communes, les divers quartiers et villages qui la composent se méconnaissent souvent, et quelquefois s’ignorent encore.

Faire du centre urbain le véritable lieu d’identité pour les Flémallois, avec la Grand’Route comme élément unificateur, central et de liaison des quartiers, tel est d’ailleurs le principal point de convergence de deux études majeures diligentées en amont par le Collège communal :

  • l’une (SEGEFA) axée essentiellement sur le développement commercial et le redéploiement économique, et qui conclut à la nécessité de doter Flémalle d’un centre-ville vers lequel convergent les populations et autour duquel se déploient activités et animations.
  • l’autre (SCOT) plus globale qui a précisément pour objet d’établir une cohérence prospective dans l’aménagement global de l’entité par une utilisation optimale de l’espace, tenant compte des contraintes et spécificités existantes, mais aussi des axes de développement mis en avant par le SEGEFA.

 

SEGEFA commercial (2008)                                                                SEGEFA industriel (2009)

Ce constat méritait une étude spécifique pour affirmer et densifier le centre urbain de Flémalle autour de sa Grand’Route. C’est aujourd’hui chose faite puisque ce vaste quartier, qui court de Flémalle-Haute à Flémalle-Grande, fait l’objet d’un projet de développement baptisé Master-plan de Flémalle-Centre. Un Master Plan empreint de la tradition économique flémalloise et qui tire son originalité et sa richesse de sa dimension plurifonctionnelle.

Loin des centres-villes classiques conçus comme le déploiement d’artères commerciales autour d’une place centrale, l’étude réalisée ici conçoit en quelque sorte le centre-ville flémallois comme une forme de « SCOT aggloméré », focalisé sur le centre urbain. Un schéma concentré donc, soucieux à la fois de favoriser tous types d’activités, d’améliorer le cadre de vie, de pacifier la mobilité urbaine et d’accroître la communication entre les quartiers.

A l’instar du SCOT d’ailleurs, le Master Plan détaillé dans les pages suivantes, constitue :

  • Un outil d’orientation : un document indicatif, non réglementaire, non rigide, mais suffisamment élaboré pour contenir les lignes directrices en matière d’aménagement du territoire sur un horizon de 5 à 20 ans.
  • Un outil de communication : preuve d’une volonté communale forte, il participe au renforcement de l’image et de l’attractivité de Flémalle pour ses habitants et pour les entreprises.
  • Un outil de négociation : non seulement pour attirer les investisseurs et doper les projets privés, mais également pour émarger aux programmes de subventions, européens notamment.

Plus que jamais, Flémalle se transforme, Flémalle se modernise !

Avec  l’aide des subsides européens « FEDER » (Fonds européens de Développement régional) et sur base des recommandations du Master-Plan, les quartiers de Flémalle-Centre et Flémalle-Grande connaîtront, d’ici quelques années, une véritable cure de jouvence. L’espace public sera complètement repensé afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens, créer de l’emploi en développant l’attractivité économique de la commune et offrir de nouvelles alternatives en termes de mobilité.


 

POUR PLUS D'ECLAT, LE PLAN LUMIERE FLEMALLOIS !
 

L'une des priorité de la Commune de Flémalle pour ces prochaines années est de redorer l'image de Flémalle par une aménagement du territoire et de son centre en particulier, par un embelissement des lieux de vie et par une mise en valeur des espaces publics.

Cette politique suppose la réalisation de travaux publics, de même qu'une attention particulière au développement urbanistique, mais elle suppose aussi l'utilisation à bon escient des technologies actuelles, au rang desquelles figurent les types d'éclairage les plus modernes. C'est dans cette optique que le la Commune de Flémalle s'est doté d'un "Plan lumière".

Sur base et en complément du Shéma de Cohérence Territorial, ce Plan lumière répertorie non seulement les éléments de notre patrimoine historique et industriel qui méritent un éclairage digne de ce nom, mais il envisage aussi des luminaires et lampadaires les mieux appropriés à chacun de ses lieux, à la fois en termes de développement durable, de sécurité et d'attrait visuel, ferme ainsi.

Le document renferme ainsi une multitude de projet qui seront mis en oeuvre au long des prochaines années suivant une programmation concertée, en relation notamment avec les diverses autres opérations menées sur le territoire : rénovation urbaine de Mons-lez-Liège, Master-Plan du Centre-ville, requalification du plateau des Trixhes,...


EN TRAIN, EN BUS, EN VOITURE OU A PIEDLE PLAN COMMUNAL DE MOBILITE 

Lors de sa séance du 20 novembre 2014, le Conseil communal a approuvé une convention liant la Commune au Service Public de Wallonie en vue d’établir un Plan Communal de Mobilité (PCM).  Cette décision est le fruit d’un long processus et de la volonté du Conseil de mettre en place une politique de mobilité cohérente et prospective pour l’ensemble des usagers de l’espace public en fonction des différents projets de développement sur la commune.

Cette démarche a permis d’obtenir une promesse de subsides de 75% des honoraires nécessaires à la réalisation de ce dernier.

Qu’est-ce qu’un PCM ?

Le Plan communal de Mobilité (PCM) est un outil stratégique visant à faciliter la planification de la mobilité à l’échelle d’une commune. Il aide à améliorer l'accessibilité, la mobilité, la sécurité routière, le bien-être des habitants et le cadre de vie sur le territoire concerné.

L’objectif d’un PCM est d’organiser un système de déplacements cohérent pour les personnes et les marchandises dans la commune. Le plan doit satisfaire aux attentes suivantes :

  • Etre multimodal et hiérarchisé;
  • Offrir une réponse en terme d’accessibilité aux pôles d'activité principaux, pour tous, et notamment pour les personnes à mobilité réduite;
  • Favoriser la marche à pied, le vélo et les transports collectifs, encourager l’intermodalité ainsi qu’un usage plus rationnel de l’automobile;
  • Contribuer à localiser au mieux les lieux de vie et d'activités, tout en favorisant la mixité des fonctions.

Le PCM a également pour objectif de réduire le nombre et la gravité des accidents de la route.Il vise à satisfaire les besoins de tous les usagers, améliorer la convivialité des espaces publics, favoriser le développement d'activités dites de la vie locale et diminuer les nuisances environnementales. 

L’élaboration d’un PCM se découpe en 3 phases comprenant :

  • L'établissement d'un pré-diagnostic de la situation existante, la définition d'objectifs et l'établissement de propositions concrètes pour l'amélioration de la mobilité ;
  • L’élaboration du Plan communal en collaboration avec un bureau d’étude spécialisé et le Service Public de Wallonie. Il permet de doter la commune d'une vision prospective de sa mobilité à court et moyen termes et contribue à la mise en place d’une dynamique d’information, de sensibilisation, de concertation et de coordination des acteurs locaux. 
  • Le suivi du PCM.

A l’heure d’aujourd’hui, le pré-diagnostic est en cours d’approbation au Service Public de Wallonie et devra être approuvé par le comité technique. Les recommandations pour la Grand'Route sont d'ores et déjà connues dans le Master-Plan

La concrétisation du PCM fera encore l’objet de nombreuses réunions et concertations avant d’être approuvé par le Conseil communal et par la région Wallonne. Il constituera sans conteste un outil utile au développement de la commune de Flémalle.

 



 

FLEMALLE DEMAIN… UN INTERET COMMUN

Du développement, de la visibilité et de l’attractivité par et pour Flémalle donc, mais le tout sur fond de complémentarité à l’échelon supra-local. Le Master Plan en particulier se conçoit bel et bien comme l’un des maillons du Grand Liège de demain, tant sur le plan du redéploiement économique que de l’offre touristique.

La mobilité, l’activité, le logement, les espaces publics et d’agrément… les projets sont nombreux. Si la maîtrise des dossiers demeure dans les mains de l’autorité locale, leur aboutissement implique la nécessaire adhésion de tous les acteurs, publics comme privés, associatifs comme économiques…

Il s’agit en effet, ensemble, de saisir toutes les opportunités foncières qui se présentent et de mobiliser les moyens financiers disponibles pour convertir progressivement ce schéma d’intention en une réalité de terrain.

Le présent projet est dicté par le seul souci du bien-être et du mieux-vivre de tous les citoyens flémallois. Nous invitons aujourd’hui tous les acteurs concernés à s’en imprégner pour demain mieux y participer. Et c’est bien là l’intérêt de la présente campagne de communication… Faire de ces études l’objet de tous les possibles.

Des possibles à grande échelle et à plus ou moins long terme certes, mais des possibles à mettre en oeuvre dès à présent, en posant aujourd’hui déjà les premières pièces de ce vaste projet

Le Master Plan

La commune de Flémalle affiche depuis...

lire la suite

Schéma de Cohérence Territoriale communal

...

lire la suite

Présentation de Flémalle

...

lire la suite